Programme

​​Session 1

 Transmission et éducation par le taijiquan  

> 7-8 novembre 2020

> Autour de Jean-Jacques Sagot

Le taijiquan est un moyen de transmettre des principes et des modes d’attention et d’interaction qui influencent la vie quotidienne des pratiquants. Afin de mieux comprendre les principes et les sens associés à nos pratiques et à nos enseignements, cette session nous invite à réfléchir à la pluralité des méthodes et des contextes de transmission, en Chine comme en France (sport, culture, santé, spiritualité, combat…), et, en nous intéressant à des publics jeunes et enfants, à mettre en regard les notions de répétition et de jeu.

Jean-Jacques Sagot a appris le taijiquan dans la diaspora asiatique de Malaisie et de Singapour, ainsi qu'à Taiwan et en Chine continentale (Beijing, Shanghai). Professeur d’éducation physique retraité, il a instauré l’option taijiquan au baccalauréat dans les années 1990 et l'a menée pendant 20 ans. Il est membre du comité technique national de la Fédération d’arts énergétiques et martiaux chinois (FAEMC) qu'il a contribué à créer, référent pour les styles Wu et Sun de taijiquan, et y travaille actuellement à la création d’une commission enfance et jeunesse.

Session 2

 Techniques chinoises du souffle. Respiration et mouvement  

> 12-13 décembre 2020

> Autour de Catherine Despeux

 

Le souffle, c’est la vie. Cette session nous invite à explorer les techniques chinoises du souffle externe (respiration) et interne (sensations et images du corps). Des traités anciens seront étudiés en pratique et en théorie. Un apport de la kinésithérapie des troubles respiratoires créera un espace comparatiste avec la biomédecine. Enfin, des exercices en mouvement permettront d’explorer les alternances entre intériorisation et extériorisation, ainsi que les changements de rythmes et d’intensités.

Professeure émérite à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), Catherine Despeux est l’auteure de nombreux livres académiques, de traductions et d’analyses portant sur l’histoire des techniques d’entretien du principe vital (yangsheng) et d’alchimie interne (neidan) du taoïsme, ainsi que du bouddhisme Chan (Zen) et de la médecine chinoise.

Session 3

 Taijiquan et ergonomie. Applications en institutions  

> 6-7 février 2021

> Autour de Éric Caulier - avec Georgette Methens-Renard et Michel Catlla...

Le monde du travail est régi par des rythmes et des processus (post-)industriels éprouvants. Les arts martiaux et de santé peuvent contribuer de multiples manières au bien-être sociétal, et plus particulièrement aux dispositifs de Qualité de vie au travail qui se développent dans les institutions. Le travail sur les aspects biomécaniques (TMS) et psycho-sociaux (RPS), nous amènera à une réflexion sur le management de soi, de l’autre et des environnements de travail. 

 

Docteur en anthropologie cognitive, diplômé de l’Université des Sports de Pékin en Arts internes, Éric Caulier est 6e duan de taijiquan. Créateur d’une approche innovante en ergonomie, auteur d’une douzaine de livres, il enseigne les arts internes et forme des enseignants au sein du réseau de 13 centres associatifs qu’il a fondé en Belgique. Il intervient régulièrement en entreprise (réduction des TMS, management de soi, design d’expérience).

Session 4

 Méditation taoïste. Entre Chine et France  

> 26-28 mars 2021

> Autour de Karine Martin - avec Adeline Herrou et Marc Lebranchu.

Les techniques de méditation taoïste proposent un travail sur les représentations incorporées et sur la fluidification des pensées, pour se distancier du sujet conditionné et revenir à sa « nature propre » (xing). Cette session propose de pratiquer la méditation taoïste, tout en menant une réflexion sur ses théories de la personne et des relations au monde, et sur la manière dont elles sont actuellement réinterprétées en France.

 

Karine Martin est fondatrice et présidente de l'Association française de taoïsme (AFD). Elle est titulaire de deux doctorats, en Pharmacie (Université Paris 7, 1997) et en Études culturelles et religieuses (Université chinoise de Hongkong, 2015). Elle est docteur associé au GSRL-CNRS. Elle a vécu durant quinze ans dans des temples en Chine, où elle a appris la méditation et les rituels. Elle est ordonnée maître-officiant de la tradition Longmen.

Session 5

 Baguazhang. Spirales et stratégies de non-opposition   

> 5-6 juin 2021
> Autour de Jérome Ravenet 

Art de l’enracinement et du détour, technique martiale, rituelle et de soin, le baguazhang se caractérise par ses mouvements spiralés et ses pas glissés circulaires. Il nous invite à une exploration pratique et à des réflexions techniques, philosophiques et anthropologiques sur les techniques de pas et de marche, la circumambulation, les rapports centre-périphérie et les stratégies de non-opposition.

Jérôme Ravenet est professeur agrégé de philosophie à Aix-en-Provence et docteur en Études chinoises (Université Paris 7, 2001). Champion du monde IWUF de baguazhang (2006), il est aussi diplômé en Médecine chinoise traditionnelle (Université de Shanghai) et en Zhineng qigong. Il enseigne ces disciplines au sein de l'association Ynergy.

Légendes

Stage d’arts martiaux pour les étudiants de l’Académie du théâtre de Shanghai, 2020. Avec l’aimable autorisation de l’Institut international du Théâtre.

Jean-Jacques Sagot corrigé par le maître Fu Zhongwen, à l'école Jingwu (Shanghai). © Jean-Jacques Sagot, 1992.

Atelier de méditation mené par Catherine Despeux, stage de l’association Corps & Dao (Toulouse). © E. Larive, 2019 :

Formation en entreprise sur les TMS donnée par Eric Caulier chez l’équipementier automobile Faurecia à Marckolsheim (Alsace). © G. Methens-Renard, 2018. 

Karine Martin en Chine.

Stage fédéral FFKDA de baguazhang mené par Jérôme Ravenet, à Paris, 2019.

 
 
 
 
 
Logo-Corps&Dao.png
logo5animaux-bandeau.png

© 2020 – Institut des Arts Chinois du Corps

Mentions légales  –  Web design : Eric Péro

1, impasse Sicard Alaman – 31500 Toulouse

contact@inacc.fr