Présentation

Articuler la recherche académique,

la pratique et les applications en

milieux professionnels

Légendes

Atelier de méditation mené par Catherine Despeux, stage de l’association Corps & Dao (Toulouse). © E. Larive, 2019 :

Jeune homme apprenant le baguazhang, village de Litang (Hunan). © G. Favraud, 2005.

L’un des dix généraux du Guerrier véritable, fresque murale de 1648, village de Ganhe (Shanxi). Avec l’aimable autorisation d’Hannibal Taubes, Université de Berkeley. Voir la collection

Démonstration des arts martiaux et des rituels du Meishan, par les élèves du maître Yan Xizheng, ville de Xinhua (Hunan). © G. Favraud, 2007.

Quel « corps » étudions-nous ?

Le corps, tel qu’il est conçu dans les traditions chinoises, ne se limite pas à sa matérialité. Il est à la fois substance, forme en mouvement et en interaction, réseau d’intentions et de sens, de souffles vitaux et d’esprit(s) ; en définitive, une souche d'identité.

Nous entendons par Arts chinois du corps un ensemble de savoirs incorporés, à la fois techniques, rituels et réflexifs, portant sur les différentes dimensions de l’être humain et de ses relations au monde.

Les objets d’étude, par la pratique et la théorie, qui sont au cœur du projet INACC s’étendent des arts martiaux à la méditation, en passant par les techniques de respiration et de mouvement pour « nourrir la vitalité » (yangsheng). Les activités corporelles et intellectuelles sont centrées sur les arts martiaux dits internes, comme le taijiquan, et sur le qigong et son ancêtre le daoyin qui intègrent ces différentes facettes et sont les plus polyvalents.

 

Afin d’approfondir et d’étendre notre compréhension, les arts martiaux dits externes, la médecine traditionnelle chinoise, les traditions rituelles (bouddhisme, taoïsme, confucianisme…), ainsi que le théâtre et la danse traditionnels font partie de nos objets de recherches et de nos contenus de formations.

Nos objectifs

Devenir un Institut de référence dans ces trois domaines :

  • La formation et l’épanouissement des enseignants et des pratiquants des arts chinois du corps par un développement de la réflexion culturelle, pédagogique et technique ;

  • Contribuer à structurer le champ émergeant de recherche académique fondamentale et appliquée sur les arts chinois du corps ;

  • Proposer des formations spécifiques et une expertise de haut niveau dans le cadre de dispositifs qui se développent dans la société et dans les institutions : Sport-santé, Qualité de vie au travail, Patrimoine culturel immatériel…

Une approche interdisciplinaire

La méthode que nous proposons se fonde sur deux paris interdisciplinaires :

  • Faire se rencontrer les deux mondes des pratiquants et des chercheurs, rendre la théorie et la pratique complémentaires, apprendre à alterner entre immersion et abstraction. Nous pensons qu’une dynamique féconde peut émerger, pour tout un chacun, des interactions entre ces deux pôles.

  • Conjuguer les apports des Sciences humaines et sociales (anthropologie, sinologie, histoire, philosophie, sociologie) et ceux des Sciences biomécaniques (biomédecine, études du mouvement et de la posture, kinésithérapie, neurologie).​

En savoir plus...

Logo-Corps&Dao.png
logo5animaux-bandeau.png

© 2020 – Institut des Arts Chinois du Corps

Mentions légales  –  Web design : Eric Péro

1, impasse Sicard Alaman – 31500 Toulouse

contact@inacc.fr